Une 24e édition inédite à la découverte des capitales du monde

26 janvier 2020

Suite à l’épidémie de Covid-19 qui frappe notre pays, nous avons pris la décision le 24 mars de reporter notre 24e édition en 2021.

Partenaires et bénévoles des Galipotes étaient réunis vendredi soir au Chaillot, pour découvrir la 24e marche nocturne du 16 mai prochain.

C’est Emmanuel Vivien, le président de l’Association culturelle de l’Autize, qui a ouvert ce bal de présentation, en insistant « sur l’importance que représentent les partenaires, fidèles pour une grande majorité, et l’implication des bénévoles, sans qui rien ne serait possible. Qu’ils émanent de l’Espoir sportif d’Ardin, de l’Inter-associations de Béceleuf, de la Marche ardinoise ou d’autres horizons, pas moins de 200 personnes ont participé collectivement aux Galipotes 2019, qui ont accueilli 2.606 marcheurs. L’aide logistique reste aussi capitale pour le bon déroulement des Galipotes. À ce titre, que soient remerciés les Gaec de Dilay, du Soucier et du Doré, ainsi que la municipalité d’Ardin pour le prêt d’infrastructures, de matériel, mais aussi pour le soutien humain ».

L’animation, le plus des Galipotes

Gilles Guilbot, le maire de Béceleuf, est revenu sur la qualité de l’édition précédente, qualifiant « l’animation de la Marbrière digne d’Hollywood », ou vantant celle du pigeonnier de Pouzay « à l’ambiance western ». Nadia Haye, pour la mairie d’Ardin, a rappelé « l’engagement fort des Galipotes et de la municipalité pour la rénovation du patrimoine ».
Puis c’est une projection sur l’édition à venir (dans la nuit du 16 au 17 mai) qu’a effectué Hugues Audurier, en charge de l’animation, épaulé par une équipe toujours à la recherche d’innovations. « Le parcours d’une quinzaine de kilomètres, toujours agrémenté du repas à étapes, va s’appuyer sur un thème majeur, les capitales du monde, a-t-il présenté. Avec une grande nouveauté cette année, puisque nous allons nous diriger vers le sud de la commune, traverser l’axe Villiers-Coulonges, pour emmener les marcheurs vers Saint-Pompain, le pont de la Roche ou le moulin de Draye. » Et c’est encore un très beau programme d’animations qui sera proposé. Autre nouveauté avec le paiement en ligne, expliqué par Stendy Mallet, auteur d’un travail remarquable à ce sujet, avant que les Personalbox n’enflamment la soirée.

Les inscriptions seront ouvertes à partir du 1er février 2020 sur le site internet, page « Inscriptions »

Texte : Stéphane Massé

Photos : Stendy Mallet